Découvrir le bénin

quelques unes de ses richesses touristiques...

 

musée historique de ouidah

ancien fort portugais, lieu de transit des esclaves africains, la forteresse de ouidah est aujourd'hui reconvertie en musée. vous pourrez vous familiariser avec l'histoire du dahomey et des traditions vaudous, mais aussi avec celle moins faste de l'esclavagisme.

le musée regroupe d'importantes collections (généralement temporaires) d'objets retrouvés lors de fouilles archéologiques, essentiellement dans la région de ouidah. les collections permanentes sont organisées par thèmes : le commerce négrier, les traditions religieuses locales, les liens culturels entre le bénin et le nouveau monde ou encore la création du dahomey.

 

la route des esclaves

la route des esclaves est un sentier qui représente la route originale qu'empruntaient les esclaves du centre-ville jusqu'à la côte, où ils étaient embarqués dans des bateaux qui les emmenaient vers le nouveau monde.

le bénin est donc tristement célèbre pour avoir été le point d'ancrage des bateaux négriers, à destination des colonies lointaines des caraïbes. la plage de djègbadji était la dernière étape pour les esclaves, la dernière vision de l'afrique, qu'ils emmenèrent avec eux à l'autre bout de l'océan. 

baptisée la porte du non retour, cette place de la mémoire symbolise à elle seule la tragédie du commerce triangulaire. lieu rempli d'émotions, cette visite est celle du recueillement.

 

le temple des pythons - ouidah

bastion de la culture vaudou, ouidah est réputée pour ses traditions religieuses encore bien vivantes. a l'entrée du village, vous pourrez visiter le temple des pythons, symbole de la sacralité de l'animal.

vous pourrez découvrir le temple, habité par des pythons de toute taille, serpentant en liberté dans les allées. le boa ou le python royal sont deux des espèces les plus représentées et qui font l'objet du plus grand culte. la mort d'un python fait toujours l'objet d'une cérémonie mortuaire.